Lieu

Cinéma Utopia
4 rue des escaliers Sainte-Anne - 84000 Avignon

Date

20 Fév 2020

Heure

20:15

Projection-débat – Toutes les vies de Kojin

La séance du jeudi 20 février à 20h15 sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur (qui est également un des protagonistes du film) Diako Yazdani.
Séances supplémentaires le samedi 22 février à 16h20, le dimanche 23 février à 14h00 et le lundi 24 février à 12h10

TOUTES LES VIES DE KOJIN

Film de Diako YAZDANI – documentaire France 2019 1h27 VOSTF – Produit par L’Atelier documentaire.

Du 20/02/20 au 23/02/20

TOUTES LES VIES DE KOJINDiako Yazdani est un réalisateur kurde, qui a étudié à Téhéran et réalisé des courts-métrages sous la direction du grand Abbas Kiarostami. En 2011, contraint de quitter l’Iran, Diako s’installe à Paris où il obtient le statut de réfugié politique.
Quelques années plus tard, il décide de réaliser un documentaire à la première personne, et retourne voir sa famille, issue de la classe moyenne et très pieuse, au Kurdistan irakien. Là-bas, il leur présente Kojin, un jeune homosexuel de 23 ans qui cherche à exister au sein d’une société où il semble ne pas pouvoir trouver sa place. C’est l’occasion de confronter les points de vue et de dresser le portrait de cette société où il semble que l’homosexualité n’existe pas. La condition des homosexuels reste un sujet hautement tabou, où il n’existe même pas de terme spécifique pour les désigner si ce n’est un vocabulaire dégradant ou les termes anglais.
Dans cette société clanique aux préceptes religieux stricts et obsédée par le regard social et malgré la loi appliquant la Charia, les menaces quotidiennes et les injonctions à se soigner, Kojin cherche tant bien que mal à instaurer le dialogue en mettant ses interlocuteurs (sa famille, les Imams, des gens de la rue) face à leur haine irrationnelle et leurs contradictions.
Avec humour et poésie, le réalisateur livre un portrait émouvant où les rencontres des uns et des autres invitent à une réflexion universelle sur la différence.